31 mai 2006

Une lueur d’espoir pour Patimat

ouest_france_photo

Une lueur d’espoir pour Patimat

Tout d’abord, nous tenons à remercier ceux qui ont téléphoné à la
préfecture hier. Nous avons été reçus sans attendre !

Cependant, la lueur d’espoir ne vient pas de la préfecture qui reste
campée sur sa position :« l’Allemagne doit traiter le dossier ».
Or, si elle a quitté l'Allemagne pour fuir en France, c'est précisément
parce que sa demande venait d'être rejetée.

Après une enquête de plusieurs semaines sur le cas de Patimat et de sa
maman, le défenseur des enfants sollicite de la part du préfet du
Finistère « une nouvelle considération de la situation de sa mère à
titre humanitaire ». Elle ajoute qu’«il faut d’ores et déjà offrir une
situation stable à Patimat et sa maman » et qu’en attendant la réponse
de l’OFPRA pour la demande d’apatridie de Patimat, elle demande que le
préfet accorde un DCEM (c’est-à-dire un titre de séjour provisoire)
pour
Sakinat.

Comment le préfet pourrait dire « non » à une institution créée par le
Sénat et l ‘Assemblée Nationale, et dont le représentant est nommé par
le Président de la République ?

Posté par mantopoulos à 09:21 - Commentaires [6] - Permalien [#]


Commentaires sur Une lueur d’espoir pour Patimat

    Enfin!!

    Enfin une bonne nouvelle !!! Je pense très fort à Patimat et à sa maman aujourd'hui.

    Posté par Caroline, 31 mai 2006 à 16:07 | | Répondre
  • continuez!!!!

    Il faut continuez.Elles doivent rester chez nous dans notre Bretagne.Nous sommes de tout coeur avec elles.Continuez votre combat pour elles et pour tous ceux qui la soutiennent.

    bonne chance!!!!

    Posté par gaby29, 31 mai 2006 à 21:49 | | Répondre
  • Il y a des lois. Qu'elles s'appliquent. Que Patimat parte.

    Je propose à toutes ces dames patronesses de mettre la main au porte feuille et de prendre en charge TOUS les frais qu'une Patimat coûte à la République.

    1er frais : coût estimé de la scolarité d'un enfant pour un an. Minimum de 3 000 euros.

    Sarkozy aujourd'hui propose de donner de l'argent à ces sans papiers pour qu'ils partent : 7 000 euros par couple, 2000 euros par enfant jusqu'au 3ème. Puis 1 000 ensuite.

    ben voyons... Ils viennent, ils violent nos lois, et, en plus, faut les payer pour partir. Et s'ils reviennent...?

    Posté par ost, 15 juin 2006 à 11:37 | | Répondre
  • courage

    je suis de tout coeur avec Patimat et sa maman!
    et je remercie tous les gens qui les aident ça fait du bien de voir qu'il y a encore des gens qui se soucient de leur prochain
    je pense à vous très fort

    Posté par virginie, 16 juin 2006 à 11:26 | | Répondre
  • Il faut en effet continuer à résister

    Nous aussi K-ro (ma petite soeur), mon frère, ma mère et mon père et moi pensons fort à Patimat, ça nous fait chaud au coeur de voir que de nombreuses personnes s'investissent au quotidien dans la défense des droits de l'Homme.
    Nous aussi, sommes de tout coeur avec vous, et serions heureux de participer d'une manière ou d' une autre pour aider Patimat et sa mère.
    Famille ROSE-QUILLIEN.

    Posté par Babette, 28 juin 2006 à 18:05 | | Répondre
  • Dehors

    Tout à fait d'accord avec votre commentaire Gaby29. Que ces gens qui sont dans l'illégalité et qui en plus nous coutent de l'argent, soient renvoyés chez eux.

    Posté par Stef, 21 septembre 2006 à 07:40 | | Répondre
Nouveau commentaire